Leiba X-Stream XXL Allrad

Sur les routes depuis avril 2011

Il s’agit d’un vélo caréné, avec pédalage transmis sur la roue arrière par une boîte de vitesses 14 rapports et une assistance électrique programmable sur les roues avant.

Cette configuration offre 3 roues motrices pour les moments difficiles comme la neige, la glace ou le sable et permet de bien répartir les efforts pour permettre une usure homogène des pneumatiques.

Les moteurs ont aussi la particularité de pouvoir travailler en génératrices, avec de nombreux avantages. L’énergie du mouvement est transformée en énergie chimique dans les batteries, laissant les freins à disque froids. C’est un gros gain de sécurité car les freins sont toujours opérationnels, même en bas d’un col. Comme l’énergie vient du mouvement, le blocage est impossible. En effet, pas de mouvement, pas de puissance. Et c’est même un freinage proportionnel à la vitesse donc plus intuitif que des freins classiques. Et en bonus, cela permet de compenser en descente une part significative de la surconsommation de la montée, lissant ainsi la différence de consommation entre plaine et montagne.

Un autre avantage de taille: la gestion de la chaleur. Avec deux moteur pour un véhicule, chacun ne doit s’occuper que de la moitié de la masse totale, et la surface de refroidissement est doublée. L’échauffement sera donc inférieur à la moitié de ce qui se passe avec un seul moteur. De quoi assumer des montées de folie, comme le Mont Ventoux, et ceci même avec une remorque de voyage attelée derrière.

L’attelage permet aussi de tirer d’autres types de remorques: plateau pour déménagement ou déchetterie, transport de vélos ou de fauteuils roulants, remorque pour enfants ou encore remorque de camping.

Par exemple ce modèle:

Une remorque offrant jusqu’à 2400 Wh par jour de bonus énergétique, soit entre 150 et 200 km d’autonomie de déplacement en région vallonnée. Ou encore, une recharge complète d’ordinateur portable, 2 litres d’eau chaude pour le thé et la cuisine, de la musique durant 10 heures et 120 à 175 km d’autonomie.

La remorque alimente ses batteries internes et celles de la vélomobile, permettant une totale autonomie en voyage la majorité du temps.

En cas de voyage en plaine, c’est jusqu’à 700 km d’autonomie disponible sur une journée, entre les batteries et le solaire. Plus que l’on ne peut en faire, donc impossible de vider les batteries sur une journée.

L’autonomie calculée, sans l’apport solaire. pour une pente moyenne de 1.6 % est de plus de 500 km. Le solaire y apporte jusqu’à 200 km de bonus

Niveau circuit électrique, c’est du 12 V pour la compatibilité aux pièces de moto et de voiture.

Feu arrière Aprilia RSV4 tout en haut, avec feu de position, feu de stop et clignotants intégrés.

Feux latéraux arrières avec marquage « E » donc homologués Europe, avec position, stop et cligno.

De nuit, voilà ce que découvre un véhicule suiveur. Le prochain qui dit « on ne vous voit pas » aura un bon pour des lunettes et une canne blanche.

3 points lumineux, et les reflets qui augmentent encore la visibilité.

En latéral aussi, c’est bien visible.

Rétroviseurs avec rappel latéral de clignotant, ainsi que 3 autres points pour bien signaler les changements de direction. Feux latéraux avant avec feux de jour, position de nuit et clignotants.

Au niveau des accessoires, le convertisseur 12 V de 130 W alimente une installation Hifi autoconstruite basée sur des haut-parleurs de 13 cm dans des caissons imprimés en 3D pour coller parfaitement à la forme de la coque interne, au-dessus des suspensions avant. Amplificateur de classe T, chip Tripath pour un rendu détaillé et une séparation des canaux fantastique. Les coffrets ont été construits sur la base des « Matrix » de Bowers & Wilkins, adaptés à la technologie d’impression additive. Incroyablement rigide, sans résonances internes. Le son est cristallin.

Il y a aussi le siège chauffant, tout comme la bôme, pour bien tempérer l’habitacle et permettre de rouler en habits plus légers, gage de sécurité par la plus grande liberté de mouvement offerte.

Les batteries forment le fond de plancher, avec 2 packs de 52 v et 30 Ah chacun. Environ 3000 Wh à bord.

Le capteur de couple de pédalage permet d’avoir une assistance entièrement automatisée et transparente; on a l’impression d’avoir des jambes bioniques, tout simplement. Un potentiomètre permet de régler l’amplification, puis tout se passe de manière automatisée. Pédalez plus fort, les moteurs feront pareil. Freinez, les moteurs passent en freinage génératif. Naturel à rouler, l’assistance est au service du pilote.